OPÉRA & BALLET au Ciné Chaplin

Pour cette nouvelle saison le Ciné Chaplin vous emmène à Londre

Le programme Royal Ballet et Royal Opéra pour la saison à venir comprend les premières mondiales, les nouvelles productions majeures et les relances classiques.

roh-imagefor-umbraco

 

Tarif unique : 6,50€

 

LE PROGRAMME :

 


 

* OPÉRA : La Flûte Enchantée

MERCREDI 20 septembre

 

MUSIQUE : WOLFGANG AMADEUS MOZART

LIVRET : LORENZO DA PONTE

MISE EN SCÈNE : DAVID MCVICAR

DIRECTION MUSICALE : JULIA JONES

La flûte enchantée, le magnifique opéra de Mozart est repris de manière enchanteresse dans la production de David McVicar, avec de splendides décors de John Macfarlane. Le prince Tamino promet à la Reine de la Nuit qu’il va sauver sa fille Pamina de l’enchanteur Sarastro. Il entreprend sa quête accompagné de l’oiseleur Papageno, mais les apparences sont trompeuses…

La production classique de David McVicar prend en compte à la fois la gravité et les éléments de comédie de l’ouvrage de Mozart. Elle transporte les spectateurs dans un univers fantastique d’animaux qui dansent, de machines volantes et de cieux étoilés éblouissants. Les décors fournissent une toile de fond féerique à la partition kaléidoscopique de Mozart, que ce soit pour les coloratures pyrotechniques de la Reine de la Nuit, les duos d’amour lyriques de Tamino et Pamina ou les chansons enjouées aux accents populaires de Papageno.

En plus d’être une comédie, La flûte enchantée est une expression des profondes convictions spirituelles de Mozart : les questionnements des Lumières, avec la recherche de la sagesse et de la vertu, sont au cœur de ce conte enchanteur. La flûte enchantée connut un succès public instantané et Salieri, le soi-disant rival de Mozart, la décrivit comme un « operone » – un grand opéra.

Opéra en 2 actes –  3h10 (avec un entracte) – chanté en allemand et sous-titré en français

 


 

 

*  OPÉRA : La Bohème

Mardi 3 octobre

 

MUSIQUE : GIACOMO PUCCINI

MISE EN SCÈNE : RICHARD JONES

DIRECTION MUSICALE : ANTONIO PAPPANO

Quand Rodolfo, un poète sans le sou, rencontre Mimì, une cousette, ils tombent aussitôt amoureux, mais leur bonheur est fragile car Rodolfo apprend que Mimì est gravement malade.

Richard Jones, le metteur en scène au parcours jalonné de succès (Boris Godounov, Il trittico), emmène une nouvelle production de La bohème de Puccini. Irrésistible
mélange de comédie enjouée et de tragédie passionnée, l’opéra est centré sur les vies d’un groupe de jeunes artistes qui mènent une vie de bohème dans le Paris du XIXe siècle. Jones apporte l’acuité caractéristique de son regard à ce classique cher au cœur du public, sur
la toile de fond spectaculaire et stylisée des décors 1850 de Stewart Laing.

Le romantisme que Puccini insuffle à sa description du Paris bohémien, avec des pages mémorables et une histoire d’amour ancrée dans le quotidien, a captivé les auditeurs du monde entier et fait de La bohème l’un des opéras les plus aimés du monde. Il a été donné pour la première fois au Covent Garden en 1897, et depuis cette date, il y a été représenté plus de 500 fois.

Opéra en 4 actes –  2h35 (avec un entracte) – chanté en italien et sous-titré en français

 


 

 

* Ballet : Alice aux Pays des Merveilles

Lundi 23 octobre

 

CHORÉGRAPHIE : CHRISTOPHER WHEELDON

MUSIQUE : JOBY TALBOT

Par un après-midi ensoleillé, lors d’une garden- party, Alice est surprise de voir Lewis Carroll, l’ami de ses parents, se transformer en lapin blanc. Elle le suit au fond d’un terrier et tout devient de plus en plus bizarre… Au cours de son voyage au Pays des Merveilles, Alice rencontre une profusion de créatures étranges. Elle est subjuguée par le charmant Valet de Cœur, qui a pris la fuite car il a volé des tartes. Les événements deviennent de plus en plus déroutants, plus Alice se réveille en sursaut. Tout cela n’était-il qu’un rêve ?

Alice au pays des merveilles de Christopher Wheeldon a fait irruption sur scène en 2011 dans une explosion de couleurs, de magie scénique et de chorégraphies inventives et recherchées. La partition de Joby Talbot combine des univers sonores contemporains et des mélodies entraînantes qui évoquent les musiques des ballets du XIXe siècle. Les créations visuelles stupéfiantes et follement imaginatives de Bob Crowley font appel à des marionnettes, des projections et bien d’autres idées qui confèrent une merveilleuse crédibilité au Pays des merveilles.

Ballet en 3 actes – 2h50 (avec 2 entractes)

 


 

* Ballet : Casse Noisette

Mardi 5 décembre

 

CHORÉGRAPHIE : PETER WRIGHT

D’APRÈS : LEV IVANOV

MUSIQUE : PYOTR IL’YICH TCHAÏKOVSKI

La jeune Clara se glisse au rez-de-chaussée la veille de Noël pour jouer avec son cadeau préféré – un pantin casse-noisette. Mais le mystérieux magicien Drosselmeyer l’attendait pour l’entraîner dans une aventure féérique. Après avoir vaincu le Roi des Souris, Casse- Noisette et Clara traversent le Pays des Neiges pour se rendre au Royaume des Délices, où la Fée Dragée leur offre un merveilleux spectacle de danse. De retour chez elle, Clara se dit qu’elle doit avoir rêvé… mais le neveu de Drosselmeyer ne lui est pas inconnu.

La production quasi insurpassable de Peter Wright pour The Royal Ballet figure parmi les versions les plus intemporelles et enchanteresses de Casse-Noisette. Avec ses décors festifs, ses flocons de neige qui dansent et toute la féérie de sa scénographie, le ballet monté par Lev Ivanov en 1892 est devenu le divertissement de Noël par excellence, et la musique somptueuse et sucrée de Tchaïkovski est la plus reconnaissable de toutes les partitions de ballet.

Ballet en 2 actes – 2h15 (avec un entracte)