Rive de Gier

Ciné Chaplin

CINÉ COLLECTION : la leçon de cinéma

Retrouvez les grands classiques du cinéma.

 

Chaque mois, des chefs d’œuvre du cinéma sur grand écran en version restaurée.

 

Tarif : 3,50 € seulement

 

 


Lundi 10 décembre à 20h45

et Mardi 11 décembre à 18h30

certaine rencontreUNE CERTAINE RENCONTRE (VO) (N&B)

Drame américain réalisé par Robert Mulligan avec Natalie Wood, Steve McQueen – 1h42 – 1963

Angie, une Italienne catholique, tombe enceinte de Rocky, un musicien avec qui elle a eu une aventure d’un soir. La jeune fille décide d’avorter et le retrouve pour lui annoncer la nouvelle…

Voir la bande annonce

 

 


Lundi 19 novembre à 20h45

et Mardi 20 novembre à 16h

 

Double messieursDOUBLE MESSIEURS

Film policier français réalisé par Jean-François Stévenin avec Carole Bouquet, JF Stévenin – 1h30

François, un cadre sans histoire, mène une existence paisible, entouré de sa femme et de ses enfants. Un jour, il découvre sur la couverture d’un roman policier le portrait de son vieux complice Léo, qu’il n’a pas vu depuis 25 ans et qu’il connut jadis en colonie de vacances.

Tarif unique à 3,50€

Voir la bande annonce

 

 


Mercredi 17 octobre à 20h45

et Vendredi 19 octobre à 18h30

 

Bagdad CafeBAGDAD CAFÉ (VO)

Comédie dramatique allemande réalisée par Percy Adlon avec Marianne Sägebrecht, CCH Pounder, Jack Palance – 1h48 – 1988
Après une scène de ménage Jasmin atterrit au Bagdad Café, motel minable entre Disneyland et Las Vegas. La patronne, Brenda, Noire tapageuse et insatisfaite, règne sur tout un petit monde de routiers et de personnages énigmatiques. Peu à peu, Jasmin se fait apprécier de tous et remet même le café à flot grâce à « Magic », une boite de magie avec laquelle elle monte des tours assistée de Brenda. Entre les deux femmes va naître une solide amitié.

 

 


 

Lundi 24 septembre à 20h45

et Mardi 25 septembre à 18h30

 

the partyTHE PARTY (VO)

Comédie américaine réalisée par Blake Edwards avec Peter Sellers, Claudine Longet – 1h39 – 1969

Hrundi V. Bakshi, un acteur indien, est engagé par un studio hollywoodien pour interpréter un soldat indigène dans un remake de Gunga Din. Faisant preuve d’une terrible maladresse, il fait exploser un coûteux décor. Exaspéré, C.S. Divot, le producteur, demande à ce que le nom de Bakshi soit inscrit sur une liste noire. Mais suite à un quiproquo, le comédien indien se retrouve en fait invité à la soirée annuelle du studio…

« C’est toujours à pleurer de rire de voir Sellers errer dans une fête hollywoodienne friquée pour mieux la saccager. » Libération

Voir la bande annonce